* Le BULLSHIT BINGO DE Mme Couine *

On est tous patients un jour ou l’autre.

Qu’on soit médecin ou pas. Qu’on ait une maladie de fond ou qu’on ne consulte qu’au hasard des rhinos ou certificats médicaux. Que ce soit grave ou pas (mais j’espère pas). Que ce soit pour soi-même ou pour un membre de sa famille.

Et on a tous perdu patience un moment en s’entendant dire des choses qui dépassent l’entendement.

Alors, au lieu de devenir un patient pas patient, rions un peu, voulez-vous ?

Ce post est ma propre réponse à celui-là – suite à de nombreux conseils : merci à tous !

Bullshitbingo2

 

Les règles

Ce sont les mêmes que pour le BULLSHIT BINGO des médecins : on gagne quand on a 5 cases alignées qui sont cochées – la case du milieu étant un joker !

Il n’y a pas de limite de temps, mais la grille doit être ré-initialisée toutes les 5 consultations. Ca peut être 5 consultations avec le même médecin, ou 5 avec des médecins différents, à vous de voir.

 

Les subtilités

Pour gagner le point, il ne faut pas nécessairement que le médecin ait dit la phrase inscrite dans la case mot pour mot.

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.46.45

 

 

 

 

1- Si le médecin s’excuse, le point est marqué à partir d’une heure et demi d’attente. Si le médecin ne s’excuse pas, le point est marqué dès une heure d’attente; je suis un peu dure, mais sinon, la case va être cochée tout le temps ^^

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.46.59

 

 

 

 

 

2- Et TA MERE, elle a des rapports sexuels, TA MERE ? Toute question trop indiscrète pour vous être posée par n’importe qui d’autre que votre conjoint/meilleur(e) copain/ine… et votre médecin.

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.47.13

 

 

 

 

3- Toute anecdote sur la vie personnelle du médecin – SAUF si c’est vous qui avez posé la question of course (auquel cas, il peut, lui, cocher une case de son propre bingo – c’est bien fait quand même, ce truc !)

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.47.21

 

 

 

 

4- Tout examen/traitement qu’on vous a dit de faire absolument pendant des années, et puis tout d’un coup, non, en fait non, juste non.  Coucher les bébés sur le ventre ? ON NE LE FAIT PLUS. Faire baisser la fièvre ? ON NE LE FAIT PLUS. Doser les PSA tous les ans même sans facteur de risque ? ON NE LE FAIT PLUS. Bientôt la mammographie !

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.47.31

 

 

 

 

 

5- Mais comment on fait pour faire des efforts pour éviter quelque chose qui arrivera PEUT-ETRE dans 10 ans ? Toute phrase qui essayait de vous convaincre sans y arriver un seul instant.

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.47.39

 

 

 

 

 

6- Promis c’est pas pour vous embêtez, on a vraiment besoin de savoir 🙂 Mais bon, quand vous avez envie de répondre « Bah… ça fait mal, quoi ! », le point est pour vous.

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.48.01

 

 

 

 

 

7- Toute phrase qui vont montre que votre médecin ne sait plus quoi faire et n’ose pas dire « je sais plus quoi faire ». Je dis régulièrement : « Vous savez, la médecine telle que je l’ai apprise a ses limites… », et je le vis souvent comme un échec de cette médecine, voire comme un échec personnel. Si c’est aussi dur à dire, j’imagine que ça doit pas être facile à entendre… Mais là, vous gagnez un point au bingo, du coup, ça va !

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.48.12

 

 

 

 

 

8- Mais si je meurs dans votre cabinet, ça servira à RIEN que je me sois inscrit(e) à celle salle de sport !!! Tout exercice physique inhumain pour « voir si vous y arrivez » vous rapporte le point. Et oui oui, c’est 23 euros quand même ^^

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.48.45

 

 

 

 

 

9- Toute réponse médicamenteuse à un symptôme, sans passer par la case discussion/interrogatoire/écoute (appelez ça comme vous voudrez !). A fortiori, si le symptôme est l’anxiété (> anxiolytique) ou la dépression (> antidépresseur) ou la fatigue (> ??? Magnésium ?).

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.48.55

 

 

 

 

 

10- C’est une opération de routine POUR TOI, pas POUR MOI, connard !!! Je pense que cette phrase est évidemment juste maladroite, elle cherche à rassurer. Mais minimiser n’est pas une bonne option, jamais. Donc, on a le point pour toute parole visant à banaliser quelque chose qui, pour l’individu est tout sauf banal.

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.49.08

 

 

 

 

 

11- Toute phrase (même pas aussi méchante) qui donne envie de répondre « Nan mais moi je suis pas médecin, hein, c’est pour ça que je viens vous voir !!! ». Ca peut être, comme dans la case, sur le plan de la moquerie, mais aussi de l’étonnement (« Ah bah vous saviez pas que c’était comme ça une infection urinaire ??? »), du partage d’information inepte (« Vous préférez de la FOSFOMYCINE ou de l’OFLOXACINE comme antibiotique ? »)…

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.49.24

 

 

 

 

 

12- Tout conseil futile de mode de vie pour vous « remonter le moral ». Vous avez un cancer ? Allez faire les soldes !

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.49.35

 

 

 

 

 

14- Le médecin a vu, avant vous, quelqu’un qui allait mourir bientôt. Et vous, vous êtes là, avec votre rhino d’homme… Ouais, OK, c’est pas une raison pour dire ça ! Donc un point pour vous. Mais croyez-moi, c’est pas facile de se « ré-initialiser » à chaque nouvelle consultation 🙂

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.49.44

 

 

 

 

15- Toute question qui vise à glaner des infos car en fait, le médecin NE SAIS PAS TOUT (whaaaaaaat ?). Marche avec « Et qu’est-ce qu’il vous donnait votre ancien médecin quand ça vous arrivait ? » ou même « Et vous avez regardé sur internet ? » – HASHTAG L’HÔPITAL QUI SE FOUT DE LA CHARITE 😀

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.49.58

 

 

 

 

16-  C’est fou tout ce qu’un médecin trouve beau alors que ça ne l’est objectivement pas : une cicatrice, une éruption, un col de l’utérus, une conjonctivite… C’est comme tout : à force de voir une chose, on finit par avoir un sens de l’esthétique de cette chose. Et, alors qu’on ne comprenait pas pourquoi nos chefs de stages d’externes disaient ça, on se retrouve un jour, 8 ans plus tard, à dire « Elle est vraiment BELLE votre angine ! » 🙂

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.50.11

 

 

 

 

17- Ca arrive, on ne sait pas tout (whaaaaaaaat ?). Un point pour toute info médicale que le médecin ne connaît pas.

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.50.21

 

 

 

 

18- Alors là, TOUS mes patients peuvent cocher la case !!!! Je suis pas sûre que j’adorerais que le vendeur Darty me dise, lorsque j’achète un frigo « Bah, s’il marche pas, vous revenez »… Mais je ne soigne pas des frigos, alors vous revenez si ça va pas, et puis c’est tout !

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.50.34

 

 

 

 

19- Toute blague de médecin rapporte un point à condition de la partager dans les commentaires ! (« un rhume qu’on soigne ça guérit en 7 jours, un rhume qu’on soigne pas, ça guérit en 1 semaine » // « Alors, c’est la révision des cent mille ? » etc.)

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.50.44

 

 

 

 

20- Cette phrase ne rapporte le point que si elle a été dite mot-à-mot.

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.50.55

 

 

 

 

 

21- Toute phrase infantilisante.

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.51.09

 

 

 

 

22- Du moment où il y a un acronyme incompréhensible, vous avez le point. Phrase de la case tirée de la vidéo des professionnels sur les médecins https://www.youtube.com/watch?v=xUbCzJd-saY

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.51.19

 

 

 

 

23- Toute annonce diagnostique mal gérée (les erreurs possibles sont détaillées là : https://ledocteurcouine.wordpress.com/2012/07/16/delillegaliteduseppuku/).

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.51.30

 

 

 

 

24- On le fait TOUS un jour ou l’autre. « C’est un petit examen, une petite fibroscopie, c’est un petit tuyau qu’on met dans votre estomac avec une petite caméra au bout et on fait de petites biopsies et si c’est positif, vous aurez un petit médicament » Raaaah mais non, le seul « petite » qui convient ici, c’est celui qui décrit la caméra – que le patient ne s’imagine pas qu’on va lui faire avaler une go-Pro. Je vous jure que j’ai déjà entendu « petite chimiothérapie ». C’est un vrai tic de langage, qu’on se refile les uns les autres.

Capture d’écran 2014-07-06 à 14.51.41

 

 

 

 

 

 

25- Toute consultation où vous venez avec un truc bénin et repartez avec une suspicion de truc grave. Spéciale dédicace à mon associée chérie ❤

C’est parti ?

* Le BULLSHIT BINGO du DrCouine *

Bon.

Qui n’a jamais craqué à la fin d’une journée de consultation à cause de l’accumulation de petites remarques qui, prises isolément, sont juste un peu fatigantes ? QUI ? Je vous le demande parce que moi, je sais pas.

Alors, au lieu de craquer, rions, voulez-vous ?

Jouons au BINGO.

Bullshitbingo

TADAM !

C’est-moi-qui-l’ai-fait 🙂

C’est @DocteurNinja (https://twitter.com/DocteurNinja) qui m’a donné l’idée. Je le remercie chaleureusement mais pas trop quand même sinon, il va commencer à faire des sous entendus sexuels – j’le connais !

 

Les règles

Chaque fois qu’un patient prononce une phrase notée dans une case du bingo (subtilités ci-dessous), cette case est « gagnée ».

Quand 5 cases alignées sont gagnées, levez-vous en criant « BINGO ! ». Bien sûr, en consultation c’est un peu gênant, et puis, il n’y a rien à gagner, mais vous pouvez le noter dans les commentaires, la plèbe vous félicitera sûrement.

Il y a donc 12 combinaisons gagnantes – que voici (mais bon, normalement, si vous êtes médecin, vous devez avoir fait suffisamment de math pour comprendre ça) :

BingoHoriz

BingoCertic

BingoDiago

 

Les subtilités

Pour qu’une case soit gagnée, il ne faut pas nécessairement que le patient ait dit mot pour mot son contenu.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.41.08

1- OK pour tout patient ayant au moins 4 motifs de consultation de façon assumée.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.44.47

 

 

 

 

2- Toute indication pour une visite ne vous permettant pas de trouver la maison en question.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.44.58

 

 

 

 

3- Vous pouvez remplacer <homéopathum 15CH> par tout technique de médecine non conventionnelle à condition de ne RIEN connaître à cette technique.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.45.07

 

 

 

 

4- Vous n’avez le point que si ce « JUSTE » est là pour justifier le fait de ne pas avoir pris RDV, de ne pas avoir de moyen de paiement, etc.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.45.15

 

 

 

 

5- Toute remarque raciste, sexiste, anti-pauvres, etc. (Phrase inspirée de la géniale Agnès Bihl : https://www.youtube.com/watch?v=ssF0Xw7lClo)

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.45.53

 

 

 

 

6- Toute consultation où vous êtes amené à écrire NON SUBSTITUABLE devant plus de 5 médicaments (SAUF cas particulier de la personne âgée qui va s’y perdre si on ne fait pas ça)(enfin, sauf si vous êtes d’accord, en fait 🙂 )

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.46.02

 

 

 

 

7- Toute question concernant votre vie privée.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.46.26

 

 

 

 

8- Marche pour toute explication pas rationnelle RECURRENTE (y compris « j’avais pas mis mon écharpe mardi et mercredi, le rhume a commencé »)

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.46.37

 

 

 

 

9- Vous pouvez remplacer <diabétique> par toute pathologie et <anti-diabétiques> par tout médicament combattant cette maladie sans la guérir.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.46.45

 

 

 

 

10- « Un certain temps » doit être dit MOT POUR MOT. (« Fouyaya » compte pas, ça c’est juste du bonheur !)

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.47.13

 

 

 

 

11- Toute consultation sur RDV où il y a plus qu’une seule personne sur un seul créneau.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.47.21

 

 

 

 

12- Vous pouvez remplacez <j’ai mal à la poitrine> par tout symptôme inquiétant et <je fais un effort> par toute précision PAS DU TOUT rassurante. Exemple : « J’ai envie de me suicider, mais que quand je suis toute seule, hein ! ».

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.47.28

 

 

 

 

13- Case gagnante à tous les coups ! WOUHOU ! (c’est pas facile de trouver 25 idées, ne me jugez pas)

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.47.38

 

 

 

 

14- Tout symptôme expliqué par une théorie du complot – validé par la présence de cette théorie sur ce site : http://www.onnouscachetout.com/

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.47.46

 

 

 

 

15- Pour gagner le point, il faut que le déni du patient s’appuie sur VOUS. Pas juste du déni. Pas juste de la confiance en vous. LES DEUX 🙂

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.48.12

 

 

 

 

16- Toute exigence d’antibiotiques DANS le motif de consultation, c’est-à-dire dans la première phrase que la patient prononce après « Qu’est-ce qui vous amène ? ». Il faut être strict sinon, cette case va être trop souvent gagnée !

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.48.19

 

 

 

 

17- Toute question par téléphone à laquelle il est A LA FOIS impossible de ne pas répondre, et A LA FOIS impossible de répondre par téléphone.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.48.28

 

 

 

 

18- Toute FUCKING menace.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.48.34

 

 

 

 

19- Toute consultation pour un patient pas là.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.48.42

 

 

 

 

20- Toute tentative de ne pas payer et par extension tout sous-entendu que ça ne devrait pas être payant. Parce que c’est tout aussi crispant.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.49.05

 

 

 

 

21- Vous pouvez remplacer <radiologue> par tout autre soignant et <passer un scanner> par tout autre acte, qui vous donne un simple rôle de scribe… en vous décrédibilisant un peu au passage si possible ! Autre exemple : « Le dermatologue a dit que je pourrai avoir un bon de transport ».

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.49.12

 

 

 

 

22- Toute demande d’arrêt de travail abusive.

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.49.22

 

 

 

 

23- Toute demande d’efficacité avec une DATE LIMITE !

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.49.29

 

 

 

 

24- Tout patient à qui les explications sur le PSA durent plus de 2 minutes – ou à qui  elles durent moins car vous cédez pour éviter le problème (mais VOUS SAVEZ QUE C’EST VILAIN, ça quand même !!!). Les patients chez qui ce dépistage est indiqué ne peuvent pas être comptés, évidemment !

Capture d’écran 2014-06-24 à 16.49.37

 

 

 

 

25- Vous pouvez remplacer <Carnet de vaccination> par toute chose qui vous aurait été très utile (autre exemple : <Ordonnance habituelle> pour un nouveau patient) et que le patient, non seulement n’a pas sur lui, mais dont il semble NE MEME PAS CONNAITRE L’EXISTENCE. Et du coup, il vous répond comme si vous lui demandiez quelque chose d’incongru – avec un point d’interrogation après chaque mot.

Alors certes, ces subtilités, compliquent un peu les choses de prime abord. Mais après quelques jours vous les aurez intégrées et vous pourrez jouer en toute liberté. Dans la joie et la bonne humeur !

A vos commentaires !